Skip to content Skip to left sidebar Skip to footer

Atterrissage d’un DAKOTA à IZERNORE

EXTRAITS du livre: « de la défaite à la VICTOIRE au pays d’Alphonse BAUDIN » :

La guerre 1939-1945 – Les évènements de 1944

Atterrissage d’un DAKOTA sur le terrain d’aviation d’IZERNORE et parachutages dans la plaine de PORT

 

Parmi les évènements qui marquèrent la vie de NANTUA et de sa région à cette époque, un des plus remarquables fut la projection du film du débarquement en NORMANDIE du 6 Juin 1944.

Un gros avion de transport britannique, un  » DAKOTA « , avait atterri le 6 Juillet sur le terrain d’aviation d’IZERNORE. C’était le premier  » DAKOTA  » qui atterrissait en FRANCE occupée ; il amenait plusieurs officiers anglais et américains et entre mille autres choses, le film du débarquement en NORMANDIE et d’autres films de guerre anglais parmi lesquels  » La Victoire du désert « .
Une soirée fut organisée au cinéma de NANTUA et nous eûmes la grande joie de voir sur notre écran les images de ce débarquement dont nous avions tant rêvé, tant parlé, qui était devenu un sujet de plaisanterie pour nos adversaires.
Nos yeux le voyaient enfin ! Nous applaudîmes avec grand enthousiasme l’image du Général MONTGOMERY, le vainqueur de la LYBIE.
A l’entr’acte, le Colonel fit son entrée, accompagné de plusieurs officiers anglais et américains arrivés, eux aussi, avec le  » DAKOTA « . CE FUT DU DELIRE ! Nos amis de l’UNION SPORTIVE allèrent chercher l’enregistrement de l’hymne d’heureuse mémoire, qui n’avait plus servi depuis 1941 ; la mélodie du GOD SAVE THE QUEEN retentit une fois encore; tout le monde se leva et les officiers anglais crièrent : VIVE LA FRANCE !

L’EVENEMENT LE PLUS EXCEPTIONNEL fut certainement la grand parachutage de la plaine de PORT.
Le 25 Juin, des mesures de sécurité furent prises et l’état de siège décrété dans toute la région. Chacun se soumit de bonne grâce et se demanda ce qui allait arriver.
C’était un radieux dimanche. A dix heures du matin, nous entendons le ronronnement familier des avions ; bientôt, ils apparaissent à l’horizon. La joie dilate tous les coeurs. Comme ils sont beaux ! TRENTE-SIX FORTERESSES VOLANTES, par groupes de douze, volent à six-cents mètres au-dessus de nous, encadrées de CHASSEURS, dans la lumière du soleil.
Les avions semblent se diriger sur OYONNAX, mais tournent soudain et reviennent sur PORT, descendent un peu, larguent leurs parachutes, éclatants de blancheur, qui se déploient dans le ciel et descendent lentement.
Ce parachutage très important, effectué en plein jour, fut non seulement un spectacle inoubliable, mais encore une démonstration éclatante de la force de nos Alliés. Aucune intervention ennemie n’était venue le troubler.

DES STOCKS D’ARMES IMPORTANTS allaient pouvoir être distribués au Maquis.

WordPress Video Lightbox Plugin